Attignat, une fourmilière d’auteurs et de lecteurs!

Le salon littéraire d’Attignat s’est tenu le dimanche 8 octobre 2017! Au fil des années, il est devenu un des salons incontournables du département Rhônes-Alpes- Auvergne. Une ambiance chaleureuse et pleine d’entrain est la clé de la réussite de ce salon si attendu dans la région!
Dédicaces, rencontres et discussions sont au rendez-vous… Sans oublier la nouveauté de cette année la table ronde avec Theresa Révay et Lorraine Fouchet  et l’interview de Marc Voltenauer, que j’ai eu l’honneur d’animer! 😉

Ces deux évènements se sont déroulés en début d’après-midi pour permettre aux lecteurs présents de comprendre comment les auteurs écrivaient leurs romans. De cette manière, ces derniers nous ont dévoilés leurs secrets et raconté dans quel état d’esprit ils étaient lorsqu’ils composaient leurs livres.

A travers leurs écrits, Theresa Révay et Lorraine Fouchet ont démontré aux lecteurs que leurs personnages féminins sont des femmes du quotidien, qui sont allées au bout d’elles-mêmes. Elles ont alors réalisé leur destin en se fixant des objectifs qu’elles peuvent atteindre. Des héroïnes, qui ont choisi leurs romancières.  » C’est une rencontre! », confirme Lorraine Fouchet. Ce sont de femmes courageuses et fières, qui régissent à leur manière » (« Les couleurs de la vie« , Editions Héloïse d’Ormesson, 2017). « Finalement, précise Theresa Révay, j’invente très peu! Je raconte le vécu de femmes, qui ont traversé des moments difficiles, des guerres. C’est tout simplement de l’héroïsme! » (« La vie ne danse qu’un instant », Albin Michel, 2017).
Et c’est ce qu’elles aiment mettre en avant!

Traduire les émotions qu’elles ressentent à travers leurs personnages tout comme écouter leur instinct est l’état d’esprit dans lequel ces deux auteurs se trouvent lorsqu’elles écrivent. « Lorsqu’on travaille, il ne faut ni être trop heureux, ni trop malheureux, il faut être à son travail! », spécifie Theresa Révay. Elle ajoute qu’il faut être concentré pour délivrer au lecteur une histoire, qui le transportera dans la vie d’autres personnes. « Il y avait urgence à faire rêver les lecteurs, à leur raconter des histoires avec sagesse, force et beauté! C’est pour cette raison que j’écris des romans qui font du bien! », affirme Lorraine Fouchet. Theresa Révay, quant à elle, réalise un véritable travail d’historienne pour ces sagas historiques: recherches à la Bibliothèque Nationale, lecture des mémoires et recueils, déplacements à l’étranger pour rencontrer des spécialistes.

 

Deux romancières au service du lecteur qui délivrent des histoires pleines de courage et de force vitale, afin que « le lecteur l’adapte à ses propres couleurs! », conclut Lorraine Fouchet.

 

Marc Voltenauer, quant à lui, est le pionner des « polars suisses, ancrés dans le terroir à la sauce nordique ». Dans son dernier roman, Qui a tué Heidi? ( aux éditions Slatkine et Cie), il promène le lecteur sur le fleuve des apparences, révélant petit à petit les failles de ses personnages.
Ce page-turner n’est pas seulement un polar. Il amène également le lecteur à entrer dans l’intimité des protagonistes. A s’immiscer dans leurs réflexions, voire leurs questions existentielles.
« Cela révèle beaucoup de choses. Cela doit être des restes de ma vocation de pasteur! », précise Marc Voltenauer, en souriant. Il donne au lecteur la possibilité d’aller au fond de l’âme de ses personnages, et ainsi mettre, selon moi, l’introspection au cœur de l’histoire.
Gryon, village des Alpes Suisse, est le théâtre que Marc Voltenauer a choisi pour faire jouer son polar. « Un lieu que je connais très bien et que j’aime! Ma seule inquiétude à la sortie du roman a été la réaction des habitants, qui l’ont bien pris! », précise-t-il. Il a pu s’imprégner de l’ambiance, révéler le mode de vie, la culture, la gastronomie de ce coin de paradis bucolique qu’est Gryon. Un ethno-polar, légèrement stressant, qui vous fera regarder les autres d’une autre manière!

Des auteurs avec des visions différentes de leur métier et des styles littéraires à l’opposé, mais qui ne cherche qu’une seule chose: transporter le lecteur dans un autre monde, lui permettant un instant de s’évader!

Je tenais à remercier Lorraine Fouchet, Theresa Révay et Marc Voltenauer de s’être prêté au jeu de la table ronde et de l’interview, lors du salon d’Attignat!
Vidéo du salon d’Attignat 

Publié par Audrey Lucido, le 13 octobre 2017.

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Attignat, une fourmilière d’auteurs et de lecteurs! »

  1. En effet ce salon a été tres instructif notamment en dévoilant les auteurs de manière plus personnelle et ainsi accéder a leur univers et leur livre .Et de ce fait aller tres volontiers les lire et aussi lire leurs précédents ouvrages si il y en a .
    Merci.
    Une découverte et redécouverte .
    Merci audrey

  2. Je suis venue en visite pour la 1 ère fois… J’ai bcp apprécié l’ambiance !
    J’ai échangé avec 2 auteurs et suis repartie avec deux livres. J’en goûte déjà le plaisir !!!
    Merci Audrey d’avoir aiguillé ma curiosité vers cette opportunité si agréable et constructive 😉
    Merci aux auteurs pour leur gentillesse, même en fin de journée !!!
    À noter dans les tablettes pour l’an prochain…

Laissez moi un petit commentaire