Les chaussettes… noires!

Haaaaa… Les chaussettes noires…Toute une histoire!

Je suis certaine que rien qu’à l’évocation de cette succession de mots, vos mains se mettent à trembler. Vous sentez des petites perles de sueur dégouliner lentement le long de vos tempes. Vos mains deviennent moites. Vous déglutissez bruyamment dans l’espoir de faire disparaître la boule d’angoisse, qui s’est formée dans votre gorge.
Et, je vous comprends tout à fait! 😉

Aujourd’hui, chaque homme ou femme normalement constitué, ne peut qu’être traumatisé à l’évocation de ces quelques mots!
Car, il faut bien vous le dire… Les chaussettes noires sont devenues l’ennemi public numéro 1 à abattre! 😉

Pour bien comprendre ce syndrome de Stockholm, nous devons nous mettre en situation.

Je parle bien sûr de syndrome de Stockholm, car nous sommes tous ébranlés par ce phénomène des chaussettes noires.
Cependant, nous éprouvons une certaine sympathie à leur égard 🙂
En effet, vu le temps qu’elles nous prennent, l’énervement qu’elles nous causent, nous les utilisons toujours! 😉

Donc… Je disais… Notre mise en situation…

La plupart des hommes, qui travaillent dans des bureaux et qui doivent avoir une apparence professionnelle irréprochable, porte des costumes. Noir, gris, bleu marine… La couleur du costume importe peu car les chaussettes noires complètent indéniablement cet ensemble obligatoire pour nos Hommes!

En bonne maîtresse de maison, Nous, les Femmes, sommes fières d’aller acheter ces fameuses chaussettes noires, qui imposent la déférence et la sobriété! Bref…Dès que nos Hommes les portent, ils imposent le respect! 🙂
Cette action est la première erreur à éviter! Vous creusez votre propre tombe avec cet achat! 😉

Histoire de compliquer un peu plus les choses… Un jour, vous vous dites, (et Dieu seul sait pourquoi ;)): «Tiens… Je vais lui acheter des chaussettes grises. Cela changera un peu!»

ALARM! ALARM! S’il-vous-plaît, si vous avez cette idée en tête lorsque vous faites vos courses, fuyez en courant du magasin! Il en va de votre survie! 🙂
Vous comprendrez plus tard pourquoi…

Bref… Une fois l’achat fait, nous nous empressons de les laver. Tout se passe bien pour la première lessive mais pour les autres…

Tout d’abord, lorsque vous lancez une machine, vous ne savez pas si toutes les chaussettes noires de votre mari (compagnon, concubin, pascé….), qu’il a utilisé dans la semaine, sont bien dans le tambour.
Vous avez de l’espoir, mais, vous avez toujours une petite pointe de doute!
Car, au moment où vous allez les étendre, il va forcément vous en manquer une!

Ce n’est pas parce que vous les avez oubliées, nooooonnn… C’est parce qu’un petit lutin s’est amusé à les déplacer discrètement du panier à linge sale sous le lit ou encore de les cacher derrière la doublure d’un rideau (à vous de faire votre propre conclusion. En tout cas, moi je connais mon lutin ;)).

Ok… Vous avez galérer à étendre soigneusement vos chaussettes noires et grises sur votre étendage. J’emploie précisément le verbe «galérer» pour la simple et bonne raison que vous vous êtes embêté à toutes les remettre dans le bon sens, à déplier celles qui ont été jetées en boule dans le panier à linge sale (et bien sûr, lavées telles quelles car vous ne les aviez pas vu. Donc, nous pouvons nous poser la question de la propreté de ces chaussettes-ci à ce moment précis ;)).

Vous pouvez souffler un peu. Vous avez un moment de répit. Les chaussettes sont en train de sécher.
Vous profitez de la vie. Vaquer à vos occupations quotidiennes. Tout va bien dans le meilleur des mondes, lorsque vient le moment de trier ces fameuses chaussettes!

Vous les voyez pendre mollement sur les fils de votre étendage. Vous le savez… Elles vous attendent. Alors, vous prenez votre courage à deux mains et hop… Vous les dépendez. Vous les jetez rapidement sur votre lit ou sur une table, comme si elles vous brûlaient les mains.

Le moment fatidique du triage arrive. Et là, vous avez intérêt à avoir une bonne tignasse de cheveux, car vous n’allez pas arrêter de vous les arracher! 😉
Vous en prenez une au hasard. Car, il faut bien commencer par une chaussette ;).
Vous vous mettez donc à chercher sur votre lit ou sur votre table sa petite sœur, son binôme. Et là, c’est le drame!

Vous hésitez entre les différentes longueurs de chaussettes.
Bien sûr, vous avez acheté des chaussettes de même longueur mais, étrangement, au fil des lavages, certaines ont grandi, d’autres ont rapetissé… Bref… Ce n’est que le début!

Ensuite, vous cherchez désespérément la même couleur. C’est à ce moment précis que vous vous maudissez d’avoir eu la bonne idée d’acheter des chaussettes grises anthracite. ( Haaa… Les voilà les petites coquines ;))
Vous essayez tant bien que mal de coordonner les bonnes chaussettes, mais… C’est peine perdue!

En effet, le lendemain, votre mari vous appelle. Vous vous dites: «chic… C’est pour me faire un petit coucou ou un petit bisou!». Vous vous empressez de répondre…

Et là, votre mari vous sort de but en blanc: «Peux-tu m’expliquer pourquoi j’ai une chaussette grise à mon pied droit et une chaussette noire à mon pied gauche, hein? En plus, elles ne sont pas de la même taille!»
Vous lui répondez: «Ben je ne sais pas… Qu’est-ce que tu veux que j’y fasse?»

A ce moment précis, vous voyez seule désespérée, la veille au soir, sur votre lit entourée d’une vingtaine de chaussettes grises et noires, sans savoir laquelle va avec laquelle!

Alors, Messieurs, s’il-vous-plaît, soyez indulgent avec nous. Car, comme vous avez pu le lire, c’est un vrai sacerdoce vos chaussettes de costume! Il y a que, Nous, les Femmes, pour s’en occuper!

Pardon… Ce n’est pas vrai… Il y a aussi les Hommes célibataires… Mais, eux, sont plus intelligents! Car, ils ont réglé le problème! 🙂

Ils achètent uniquement des chaussettes noires et surtout pas chères! Comme ça le soir, lorsqu’ils se déshabillent…. Hé ben… Ils les mettent à la poubelle! 🙂

Publié par Audrey Lucido, le 27 Janvier 2017.

12 réflexions au sujet de « Les chaussettes… noires! »

  1. Ah j’adore l’idée de l’homme célibataire qui jette ses chaussettes bon marché, au lieu de se casser la tête avec, pour le tri!!!!
    Attention, Audrey, à ne pas être jugée « négative » vis-à-vis de ces Messieurs…. 😉

    1. Négative?? Moi, noooonnn… Juste un peu moqueuse, envers la gente masculine 😉
      Mais, là, je tiens à dire que je les admire!!! Jeter leurs chaussettes au lieu de s’embêter à les trier…Je les trouvent très malins sur ce coup ! Promis!! 🙂

    2. Ben, oui, les chaussettes sont un casse-tête, une astuce : les acheter par paquet de douze, normalement elles sortent du même bain, elles doivent garder une couleur approximativement semblable, normalement et si tout va bien elles gardent une taille identique si et je dis bien si elles subissent une fréquence de lavage identique, normalement cela doit le faire, c’est pour ça que dans une vie future j’irais vivre en théorie parce là-bas…c’est normal…et seulement là-bas ! Saloperie de chaussettes !

  2. Tu sais il y a aussi les maris qui mettent des chaussettes de tennis blanches avec des costumes… si si il s’appelle F… enfin je ne vais peut être pas le citer, le pauvre😊

  3. Quelle femme ne va pas se reconnaître dans cette article à mourir de rire et si vrai !!!
    Qui ne se sent pas désespéré devant ces fameuses chaussettes noires qui hantent notre quotidien !!!
    Bravo à toi Audrey d’avoir aussi bien mis en commun nos frustrations 😜

    1. De rien… C’était un vrai plaisir… Même un régal… A bas nos frustrations! Et, que nos Hommes osent les chaussettes de tennis blanche ou des chaussettes colorées! Cela pimentera peut-être leurs réunions de travail 🙂

  4. Tellement vrai !!! Je me retrouve complètement dans cet article 😉 Merci Audrey, grâce à toi je vais pouvoir rire quand je m’occuperai des chaussettes de toute la famille ce soir !!!

Laissez moi un petit commentaire