Le vertige des falaises, Gilles Paris

Gilles Paris nous immerge dans le monde de Marnie, jeune fille de 14 ans, qui adore jouer avec le vertige des falaises. Pensées après pensées, cette héroïne vous accompagnera dans son monde pittoresque, fondé d’espoir, d’illusions et de vérité. Un univers à  la fois sombre et lumineux, reflétant la réelle complexité de la vie !Gilles Paris laisse son héroïne raconter son histoire, entrecoupée des pensées de sa mère ou de sa grand-mère, qui apportent plus de poids à ce récit. Intervenant alternativement, ses pensées donnent une autre vision des évènements, dévoilant ainsi les différentes facettes de la vérité. Un récit porté par un clan matriarcal, qui prend la vie à  bras le corps pour effacer de leur mieux les erreurs et les mauvais comportements des hommes lâches, égoïstes ou méchants de cette famille.

Une histoire racontée avec une douceur littéraire, qui fait dériver le lecteur au fil de la narration afin que le voile se lève sur les secrets familiaux. Un vertige d’émotions à  la fois mélancolique et pur, naïf et profond. Le lecteur se fait envelopper dans un chandail d’une rare sensibilité. Doux, soyeux et finalement plein d’espoir.

Publié par Audrey Lucido, le 29 août 2017.

5 réflexions au sujet de « Le vertige des falaises, Gilles Paris »

  1. De la douceur pour aborder la rentrée… Quelle bonne idée, Audrey, je vais de ce pas me procurer ce roman (même si je suis toujours en compagnie du chat Ziggy, dernière lecture de mes vacances)

Laissez moi un petit commentaire