Mon Pierre Richard…

Je tenais à vous parler de mon Pierre Richard à moi ! Tout le monde en a un dans son entourage.
Pour les plus jeunes d’entre nous, le prénom Pierre Richard trotte dans votre tête mais la véritable signification est encore assez floue. Je vais éclaircir tout de suite ce point !

Pourquoi j’utilise le prénom Pierre Richard comme un nom ? Tout d’abord, j’ai toujours aimé cet acteur français, qui a interprété Le grand blond, dans le film de Yves Robert (Le Grand Blond avec une chaussure noire). Il a su créer un personnage atypique dont les effets burlesques n’ont pas été altérés par le temps.
De nos jours, ce prénom est entré dans notre vocabulaire! En effet, il permet décrire le comportement d’une personne. 😉
Ça y est ! Je sens votre cerveau frémir ! Vous voulez en savoir plus…

Ces personnes ne se rendent pas compte qu’elles sont des Pierre Richard. Elles évoluent dans leur monde, la tête dans les nuages et se demandent le soir pourquoi elles ont des bleus à certains endroits. Elles vous racontent toujours des histoires, tellement rocambolesques, qu’elles en deviennent hilarantes ! Je m’explique…

Vous vous promenez sur une grande et large avenue piétonne avec votre ami (e) Pierre Richard. Vous discutez tranquillement avec lui (elle) de différents sujets, qui vous font sourire. Vous traversez paisiblement sur un passage piéton. Vous avancez, quand vous vous rendez compte que vous parlez tout seul depuis quelques minutes. Vous vous arrêtez. Vous vous retournez pour chercher du regard votre ami (e). Et là, vous découvrez qu’il (elle)  est par terre.

Lorsque vous avez traversé le passage piéton, vous êtes passé entre deux poteaux (tiens…Tiens…Les re-voilà eux 😉 ) et votre ami a trouvé le moyen de se prendre les pieds dans des éclats de béton.
Le poteau avait soulevé le ciment telles les racines d’un arbre chassant la terre à ses pieds ! Votre ami (e) s’est alors étalé de tout son long sur le trottoir, en cognant sa cuisse sur le sol. Conclusion : un pied éraflé jusqu’au sang, un hématome sous-cutané (sinon ce n’est pas drôle !;)) !
Étrangement, le lendemain, une équipe de la mairie est venue sceller le pilier ! 🙂
Il n’y peut rien… C’est malgré lui (elle) !

Si quelque chose dépasse du sol, c’est pour lui !
Un angle de tapis relevé ? C’est pour lui ! Une fiente d’oiseau sur des lattes d’un banc public ? C’est pour lui ! Une feuille blanche, « coupeuse » de doigts ? C’est pour lui ! Se cogner contre une porte, qui est ouverte ? C’est pour lui ! Ou encore, le téléphone portable qui tombe sous la voiture alors qu’il ou elle était en train de le ranger dans son sac ou dans sa poche ? C’est pour lui ! Des clés, qui disparaissent comme par magie ? C’est pour lui ! Même si les Lutins peuvent y être pour quelque chose 😉 Mais ce serait proférer de grosses accusations ! 😉

Le plus important à retenir dans cette histoire, c’est que ces Pierre Richard ne le font pas exprès. C’est dans leur nature. Je dirai même que c’est inné chez eux ! Il faudrait demander à Larousse que ce prénom soit inscrit, en tant que nom, dans le dictionnaire ! Cela pourrait être une idée, non ? 😉

Le conseil que je peux vous donner… Prenez soin de vos Pierre Richard, qui sont si attendrissants, si aimants que je me demande même si ce ne sont pas des anges, venus pour embellir nos vies… de rires! 😉

Publiés par Audrey Lucido, le 18 mai 2017.

3 réflexions au sujet de « Mon Pierre Richard… »

  1. Tout simplement
    Agnosique cet extrait .drole et sensible.
    Merci Audrey cela m’a fait sourire de bienveillance , c’est tellement rare. .
    Ghislaine

  2. Sympa le clin d’œil…. Je pense aux amoureux de la nature, trop absorbés par le chant d’un oiseau, ou le vol d’un papillon, et du coup, en danger dans notre monde réel.
    Alors, je suis de ton avis, Audrey, protégeons les rêveurs et les étourdis ou distraits. Ils sont si attachants!! ;-))

Laissez moi un petit commentaire