La fille d’avant de JP Delaney

La Fille d’Avant, de JP Delaney, aux éditions Mazarine, entraîne le lecteur dans les recoins les plus sombres de la psychose! Attention, préparez-vous à frissonner, à frémir de peur ! D’angoisse, c’est certain ! One Folgate Street est le nouveau Big Brother!

«Dressez la liste de tous les objets qui vous semblent indispensables». Cette seule et unique phrase aspire le lecteur dans l’immense trou noir qu’est ce roman. Une fois les yeux posés sur les premières lignes, il ne peut plus s’échapper de son champ gravitationnel!

Pour Emma et Jane, les deux héroïnes de ce roman, cette magnifique maison, One Folgate Street, est la maison de la résurrection. Elle va leur permettre de prendre un nouveau départ et de se poser deux questions: qui sont-elles vraiment? Et de quoi ont-elles besoin?

Truffée d’équipements électroniques, cette maison les observe, les étudie pour les pousser à aller et à surmonter les drames de leurs vies. Cependant, elle est intraitable! Soit ses locataires réussissent, soit ils échouent. Il n’y a pas d’échappatoire! Cette maison est une entité vivante!

Son créateur, Edward Monkford, séduisant architecte mystérieux, crée des questionnaires intrusifs pour l’y aider. Leur objectif commun est de convertir les locataires à leur idéal de vie. Au final, la maison finit par posséder ses occupants et l’architecte n’en est que le gardien!

Retournement de situations, intrigues, manipulation, personnages complexes et étranges palpitent les lignes de ce roman, dont les pistes entremêlées aboutissent à une fin inattendue !
Ce roman déstabilise le lecteur, l’emmenant au bord du gouffre !

Publié par Audrey Lucido, le 09 mai 2017.

5 réflexions au sujet de « La fille d’avant de JP Delaney »

  1. Chère Audrey,

    Après une longue absence, je constate que j’ai un retard terrible dans tes publications!!!!
    Le lecture de celle-ci me fait frémir et me renvoie à l’achat de ma propre maison l’an dernier, pour laquelle j’ai pris bien des tournants dans ma vie….
    Heureusement, j’y ressens plus de bienveillance que dans la demeure évoquée par tes soins…. Les intentions sont bienveillantes pour approcher l’idéal de vie, mais la fin justifie-t-elle les moyens employés??? Ma curiosité est clairement piquée au vif!!!
    Un achat à programmer, merci de ce conseil! ;-))

  2. Roman lu pendant mes vacances…. J’ai eu un peu de mal à m’habituer à sa forme au départ, mais ensuite!!!! Ce fut complètement addictif….
    Encore un excellent conseil d’Audrey, merci!

Laissez moi un petit commentaire